Casino en ligne Suisse : les Suisses vont-ils accepter la nouvelle loi ?

Le Parlement suisse semble enfin décidé à faire bouger les choses en matière de casino en ligne, avec notamment l’adoption d’une nouvelle loi censée légiférer sur le casino en ligne.

Cette toute nouvelle loi, souhaitée de longue date par les principaux acteurs du monde du casino et des jeux d’argent en Suisse s’attaque notamment aux opérateurs étrangers, qui ouvrent des casinos en ligne en Suisse alors qu’ils n’en possèdent pas sur le sol suisse.

Avec l’adoption de cette nouvelle législation, bien plus stricte, toute personne qui souhaite ouvrir un casino en ligne devra :
  • posséder déjà un casino terrestre en Suisse
  • n’avoir jamais été condamné pour quoi que ce soit

L’État va-t-il indemniser les fournisseurs internet ?

La nouvelle loi sur le casino en ligne suisse serait un raté. C'est ce que prétendent les groupes en Suisse qui s'opposent à la loi (le Parti libéral vert, le Parti populaire suisse, le Parti démocratique libre) qui brandissent des pétitions pour forcer un référendum à décider si la loi peut entrer en vigueur. Pour que cela se produise, il faudra 50 000 signatures dans un délai de 100 jours.

La loi obligera également les FAI suisses à empêcher les habitants d'accéder à des opérateurs internationaux non autorisés. Ce type de disposition n'a rien de nouveau. Ce qui est nouveau, c'est l'engagement du gouvernement à indemniser les fournisseurs de services Internet pour les dépenses supplémentaires engagées pour ce faire.